Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog du Master 2 Franco-Espagnol Pro Patrimoine, Gestion et Conservation du Patrimoine Territorial

La médiathèque de Perpignan

11 Octobre 2013, 11:36am

Publié par masterpropatrimoinedeperpignan

Les mercredi 2 et 9 octobre 2013 la médiathèque de Perpignan nous a ouvert ses portes pour deux matinées aux côtés de Marie-Andrée Calafat, bibliothécaire et responsable des fonds patrimoniaux et du département catalan.

 

 

bibli2_1.jpg

Source de l'image : site web de la médiathèque de Perpignan

 

DSC01092G

Source de l'image : Marie-Andrée Calafat

Le premier jour, nous avons eu l'occasion de visiter l'ensemble de la médiathèque. Après avoir découvert son histoire, nous avons donc parcouru les différentes aires de lecture avec les systèmes de rangement et de cotations des ouvrages.

La médiathèque de Perpignan accueille ainsi différents publics : des lecteurs, des chercheurs, des enfants, des personnes malvoyantes. Elle se compose également d'espaces numériques où sont mis à la disposition du public des ordinateurs.

Nous avons eu accès aux réserves de la médiathèque. Mme Calafat nous a ainsi permis de découvrir les rayonnages du fonds ancien, leur ouvrage le plus vieux datant du XIe siècle. Elle nous a ainsi expliqué les différents types de médias que l'on retrouve dans les réserves (affiches, journaux, ouvrages, photographies, etc.) ainsi que leurs diverses normes de conservation (boîte de conservation sur mesure selon la taille du média, température ambiante, pourcentage d'humidité, etc.).

 

 

La matinée suivante a été réservée à l'histoire du livre du Moyen Âge à nos jours. Pour appuyer les aspects théoriques du cours, Mme Calafat a sorti du fonds patrimonial ancien de nombreux manuscrits. En effet, tous les livres anciens sont rangés dans le magasin ou dans les réserves : ils ne peuvent pas être empruntés et beaucoup ne sont pas non plus consultables sur place compte tenu de leur état sanitaire fragile. L'usage des réserves se développe au XIXe siècle pour conserver les livres du XVIe siècle, les manuscrits et les ouvrages incunables (c'est-à-dire les premiers livres imprimés entre 1450 et 1501).

2013-10-09-08.45.26.jpg

Source de l'image : Anaïs Simon

 

A travers l'histoire du livre, nous avons découvert de très beaux manuscrits dont les techniques de fabrication ont évolué au fil des siècles : reliure de cuir stampée à froid ou à chaud ou de carton, coutures en nerf d'animaux ou en fils, utilisation du parchemin (XVe siècle), du papier chiffon (à partir de la fin du XVe siècle) ou du papier en pâte à bois (à partir du milieu du XIXe siècle) , ouvrages écrits à la main (pendant tout le Moyen Âge les livres sont écrits à la main et sont donc uniques, les premiers ouvrages imprimés n'arrivent qu'au milieu du XVe siècle avec l'invention de Guttenberg).

 L'ouvrage en lui-même évolue également puisqu'apparaîssent progressivement des pages de titre, qui sont inventés à la fin des incunables (début XVIe siècle) et qui contiennent le nom des auteurs, des enlumineurs, des graveurs, des éditeurs. Les pages de lecture se modifient aussi : au Moyen Âge l'usage des enluminures est très courante, introduction de l'incipit et de l'excipit, etc.

2013-10-09-10.47.45.jpg

Source de l'image : Anaïs Simon

 

Source de l'image : Anaïs Simon

  marie-andree_n35bis_res139rel.jpg

Source de l'image : Marie-Andrée Calafat

  Ce parcours de l'histoire du livre nous a permis de mieux comprendre les métiers de conservateur et de bibliothécaire en nous plongeant directement dans leur environnement. Les ouvrages constituants le fonds patrimonial ancien de la médiathèque de Perpignan sont très intéressants de plusieurs points de vue : d'abord parce qu'ils constituent un corpus extraordinaires du point de vue de l'histoire et de l'art (les enluminures et autres décors sont de véritables chefs d'oeuvre dont certains détails ne sont pas visibles à l'oeil nu), de plus le fonds est enrichi d'ouvrages en grec ancien (les oeuvres d'Homère), en latin, en catalan et en français, enfin, l'état de conservation de la plupart des ouvrages est remarquable (certains ont été restaurés, c'est le cas du manuscrit ci-contre).

 

Enfin, notre dernière matinée s'est achevée par la visite de l'atelier de numérisation de la médiathèque de Perpignan. En effet, très au courant des avancées technologiques, la médiathèque fait depuis plusieurs années un important travail de numérisation de ses collections pour plusieurs objectifs : le premier est de conserver les ouvrages anciens et donc de proposer au public une consultation numérique (évitant de cette façon tout dommage direct ou indirect sur le livre ou manuscrit), le second est de permettre une meilleure diffusion de ces ouvrages (les chercheurs et lecteurs du monde entier peuvent donc accéder aux manuscrits où qu'ils se trouvent), enfin cette campagne de numérisation permet de se poser la question de la conservation à long terme de ces ouvrages. Les ouvrages numérisés sont disponibles ici !

 

2013-10-09-11.10.12.jpg

Source de l'image : Anaïs Simon

Commenter cet article