Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog du Master 2 Franco-Espagnol Pro Patrimoine, Gestion et Conservation du Patrimoine Territorial

Le Centre de Restauració de Béns Mobles de Catalunya (CRBMC) à Valldoreix, Espagne.

15 Décembre 2014, 18:56pm

Publié par masterpropatrimoinedeperpignan

Mercredi 10 décembre, J-B. Mathon nous a amené visiter le CRBMC. Ce centre dépend de la Direction Générale du Patrimoine Culturel de la Generalitat de Catalunya. Inauguré à Valldoreix en mai 2003, l’édifice qui accueille cette institution regroupe des installations modernes qui font de lui une référence dans le domaine de la restauration. Le CRBMC ne s'occupe que du patrimoine de la région Catalane car, en Espagne, chaque communauté autonome a son propre centre de restauration.

Tout d’abord, Josep Paret Pey nous a présenté le CRBMC et ses objectifs. Ce restaurateur spécialiste en peinture et sculpture sur bois nous a présenté les critères de restauration définis par le centre : intervention minimale et réversible, respect maximal de l’œuvre et de sa lisibilité, stabilité des matériaux. Le centre a une relation de proximité avec les propriétaires, c'est-à-dire que les critères d'interventions leurs sont toujours expliqués.

Il nous a par ailleurs précisé que les objets peuvent être restaurés grâce aux subventions de restauration accordées par la Generalitat, malgré la diminution du budget général pour la culture en Espagne.

L’ensemble des critères de restauration s’accompagnent d’une étude documentaire de l’œuvre et des causes de sa dégradation ainsi que d’une procédure de conservation préventive. Le travail réalisé sur chaque objet est donc le fruit d’une méthode scientifique faisant intervenir des acteurs de disciplines diverses : conservateur, restaurateurs, physiciens, chimistes, historiens, photographes et parfois même des biologistes ou des architectes. Il faut préciser que le centre emploie uniquement cinq personnes en tant que salariées, pour le reste (douze autres personnes) il s'agit de restaurateurs libéraux.

Les spécialités du CRBMC en termes de restauration sont : les matériaux archéologiques, la peinture murale, la sculpture sur pierre, la sculpture et la peinture sur bois et la peinture sur toile. Les autres types d’objet (textiles, orfèvrerie, manuscrits, art contemporain, entre autres) sont également restaurés dans le centre par des spécialistes extérieurs à celui-ci. Dès sa construction, l’édifice de 4.000 m2 a été pensé pour favoriser le travail des employés. Les salles sont spacieuses et la hauteur au plafond permet d’accueillir des œuvres de grande taille. Parmi les interventions, certaines ne se font pas au centre mais in situ, comme pour les retables de grandes dimensions ou interventions sur pierre ou sur bois.

Josep Paret Pey nous a également fait visiter les locaux. Nous avons pu prendre la mesure de la modernité des installations. Le bâtiment est doté d’une pièce de traitement des collections par anoxie. Chaque œuvre y séjourne 1 mois durant dès son arrivée au centre. Le CRBMC est équipé d’un atelier de photographie high tech comprenant également des scanners infrarouge et ultra-violet. Chaque objet est photographié à différentes étapes du procès de conservation-restauration.

Le CRBMC publie également la revue scientifique RESCAT depuis 1996 afin de promouvoir et diffuser son travail de conservation et de restauration. Le centre contribue à la recherche par l'aide qu'il fournit aux conservateurs, aux étudiants lorsqu'on lui en fait la demande. De plus, il offre l'accès au centre documentaire et organise des cours, des séminaires et des ateliers pour les professionnels. Il y a la possibilité d'une bourse de travail pour les étudiants issus des Beaux-Arts ou de l’école de Conservation-Restauration qui permet d'accueillir dix stagiaires tous les ans.

Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...
Le CRBMC en images...

Le CRBMC en images...

Commenter cet article