Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog du Master 2 Franco-Espagnol Pro Patrimoine, Gestion et Conservation du Patrimoine Territorial

Palma, Patrimonio de la Humanidad

7 Juillet 2014, 06:16am

Publié par masterpropatrimoinedeperpignan

Le 17 juin à 20h, une conférence sur la protection des centres historiques inscrits à l’UNESCO a eu lieu à Palma de Majorque. Il s’agit d’une présentation faite par l’étudiante de Master 2 Professionnel – Gestion, Valorisation et Protection du patrimoine territorial, de l’Université de Perpignan, Marina Batinic.

Actuellement en stage à l’Association pour la Revitalisation des Centres Historiques (ARCA) elle prépare son mémoire à l’Université des Iles de Baléares grâce à une convention entre les deux universités. L’ARCA a pour l’objectif de protéger le patrimoine de Majorque et organise également des activités culturelles. Ainsi, dans le cadre de son stage, Marina Batinic a présenté son travail de recherche sur la protection des centres historiques illustrant la problématique économique et sociale de la protection du patrimoine sur les exemples de Bath en Angleterre, Albi en France et Split et Dubrovnik en Croatie. Actuellement, la ville de Palma considère la possibilité de développer le projet de candidature pour l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la conférence permettait également de stimuler le débat sur cette question.

Le jour suivant un article a été publié dans le journal principal de Palma El Diario de Mallorca où la journaliste Raquel Galán fait un résumé de la conférence en soulignant l’importance de cette inscription pour la ville notamment en ce qui concerne la possibilité de changer le type de tourisme et ainsi de passer d’un tourisme de masse à un tourisme culturel pour mieux valoriser le patrimoine de la ville. La conclusion est que l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial est un projet très complexe qui exige l’exécution des nombreux projets et l'écriture d’un bon plan de gestion. C’est surtout un projet sans finalité car le vrai défi de la valorisation du patrimoine et une bonne utilisation de l’étiquette « Patrimoine mondial » commence après l’inscription et exige le travail continu d’une équipe d' experts.

 

Voici le lien de l'article parut dans El Diario de Mallorca :

http://www.diariodemallorca.es/palma/2014/06/18/palma-sea-patrimonio-humanidad-mejor/940746.html

Commenter cet article